23/05/2004

Ma prière du calumet

La première bouffée de fumée est pour toi

Kitché-Manitou, le Maître de la Vie,

pour que tu reçoives ma prière ;

la seconde bouffée est pour toi Misoukoumik-Okmi,

la Mère-Terre, pour que tu reçoives mon hommage...

La pierre de la pipe, le bois de la tige,

les plumes qui l’ornent,

et l’humain qui la fume,

terre, plantes, animaux et hommes,

entends-nous tous Kitché-Manitou…

À nos frères aînés les animaux,

tu as donné la connaissance instinctive

des tes grandes lois,

mais tu as voulu que l’humain les apprenne en les recherchant tout au long de sa vie ;

tu as distribué tes pouvoirs selon les espèces :
à l’orignal la puissance, à l’écureuil l’audace, à l’oie le courage,

à l’homme, que tu as créé faible et lent et nu,

tu as donné le plus grand don de tous :

le rêve, pour qu’il te connaisse et ne s’égare pas…

Alors je t’en prie, guide mes pas,

ouvre mes yeux, dirige ma flèche,
pour que je mange et avance dans le Chemin de la Vie

(Guyloup Tortue aimante


16:25 Écrit par Maurice Pécriaux | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

La femme-chaman "Une femme-chaman, à l'aura envoûtante,
Se tient là, dans les airs, nue et boulversante,
Je décroche les flèches qui toucheront son coeur,
Je déchire mon corps pour qu'éclosent des fleurs."
Philippe

Écrit par : Philippe Ya'ke yaksapa | 31/05/2004

Les commentaires sont fermés.