23/05/2004

D'autres lendemains ...

Quand mon regard se perd tout au bout des lueurs
Qui enlacent la terre avec les rayons du couchant,
A l'heure où le soleil s'attendrit doucement,
Peu à peu je me fonds avec le Créateur... 
 
Alors une chanson resurgit de très loin,
Des mondes oubliés que je porte en moi-même,
Une chanson d'amour, un immense je t'aime,
Dont l'écho mènera à d'autres lendemains... 

 
Quand mon regard se perd tout au bout du vert
Là où les hautes cimes jouent avec les étoiles,
Aspirée par le ciel quand la lune se voile,
Je ne forme plus qu'un avec l'Univers...
 
Alors une chanson resurgit de très loin,
Des mondes oubliés que je porte en moi-même,
Une chanson d'amour, un immense je t'aime,
Dont l'écho mènera à d'autres lendemains... 
 
Pourtant cette beauté où se perdent mes yeux
Ne touche pas les fous, les aveugles sans conscience
Qui veulent tout changer alors qu'ils recommencent
Ce que d'autres ont fait et défait avant eux...
 
TOUS il nous faut chanter cette chanson qui vient
Des mondes oubliés tout au fond de nous-mêmes,
Cet hommage à la Vie, cet immense je t'aime,
Qui seul pourra sauver nos autres lendemains...
 

Ona niijkiwenh
Guyloup


16:20 Écrit par Maurice Pécriaux | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

UNION INVINCIBLE "J'invoque la puissance de celle qui dans ses yeux
Possède les étoiles et les pouvoirs de cieux.
Dans la grotte sacrée ou les ténèbres changent,
Résonnent les prières et les chants de mon ange.

Je suis le guerrier qui jette dans les flammes
Le bois de son amour et les fruits de son âme.
Rituel ancestral oú brûle ma dévotion,
Un feu dont la chaleur exprime ma passion.

L'obscurité se fend comme une pierre gelée,
Pour libérer, purifiée, la femme déifiée.
Dans les éclats de quartz brille la lumière,
De ta beauté brutale et de tes formes fières.

Une femme-chaman à l'aura envoûtante,
Se tient là, dans les airs, nue et boulversante.
Je décroche des flèches qui toucheront son coeur,
Je déchire mon corps pour qu'éclosent les fleurs.

Que les corbeaux s'envolent pour chanter aux démons,
L'union invincible de l'arc et des potions !
Le soleil se voile et la nuit devient jour,
Quand dans la lune blanche se reflète cet amour."

Philippe

Écrit par : Philippe Ya'ke yaksapa | 31/05/2004

Les commentaires sont fermés.